L’héROIsme du contenu

Raconter l'histoire de Deborah sous différents angles

“S’investir dans la qualité et l’humain”

Les ingrédients pour réussir une campagne de communication : de l’audace, de la curiosité et beaucoup de motivation. Aujourd’hui, notamment grâce au digital, il est possible de toucher des millions de personnes en créant du contenu, en nouant des relations sur les réseaux sociaux et avec les professionnels du tourisme.

Le dénominateur commun : le contenu diversifié et de qualité. Un budget publicitaire n’est pas indispensable pour réussir à toucher ses cibles, autant se concentrer sur la créativité et l’humain qui vous apportera de la notoriété à long terme. Pour illustrer ces propos, je vous présente un projet dans lequel je me suis investie avec passion : le lancement du Cambrai Tank 1917.

 

Alors quand Delphine Jouvenez, directrice de l’office du Tourisme du Cambrésis m’a demandé d’accueillir des journalistes britanniques pour l’ouverture du Cambrai Tank 1917, je lui ai répondu « bien sûr mais on va même faire plus ».

Le contexte : le Cambrai Tank 1917 est un centre d’interprétation dont l’ouverture était prévue pour le centenaire de la bataille de Cambrai, en novembre 2017. C’est lors de cet affrontement que les britanniques ont utilisé pour la première fois les chars massivement. Le musée est construit autour de l’un d’eux retrouvé sous terre en 1998 par Philippe Gorczinsky, Deborah D51, 26 tonnes de ferraille.  A côté du musée, reposent cinq des membres d’équipage de ce tank au Flesquières Hill British Cemetery géré par la CWGC (Commonwealth War Grave Commission)

 

 

 

Jouer sur l’émotion

 

Cinq soldats ont péri dans ce tank, ils étaient 8 membres d’équipage. Le tourisme de mémoire est une histoire d’hommes. Il repose sur l’émotion et touche les visiteurs au cœur tant la tragédie humaine est tangible à travers les cimetières qui bordent les routes de campagne des Hauts-de-France. Dans une période pré-Covid, les britanniques étaient nombreux à fouler les cimetières et les musées de mémoire en quête de compréhension, de sens, un pèlerinage pour rendre hommage.

Raconter des histoires par le storytelling

Cette technique qui consiste à narrer des histoires personnelles, des événements, touche aux cinq sens et créé de l’émotion. Ainsi chaque membre d’équipage avait une histoire singulière permettant de communiquer sous différents angles.  Expérience, vécu, origine, si vous contactez leurs descendants, ils acceptent volontiers les interviews et se confient quand il s’agit de la famille et du souvenir. Pour cela c’est sûr, il est nécessaire de faire des recherches, prendre contact et oser. Le jeu en vaut la chandelle. Sans oublier l’objectif final : augmenter la visibilité du Cambrai Tank museum. Pour se faire, raconter les histoires des soldats sous différents prismes offre du contenu diversifié et de qualité. Deborah elle-même fut l’occasion d’un sujet.  Et oui, ce tank a été construit à Birmingham, il a voyagé en Flandre avant d’arriver à Cambrai.

 

Toucher les cibles localement

Birmingham, Cambridge, Blackpool, Nottingham ou Londres… chaque histoire a un ancrage local ce qui facilite l’intérêt de la presse régionale en plus des médias nationaux.  La communication, démultipliée sur différents supports,  met un coup de projecteur en local, et ce rapport proximité touche les lecteurs « Il était d’ici ». Ainsi, les radios comme la BBC de Cambridge et Nottingham ou la PQR ont dédié des sujets, interviewés les familles….

 

Visite du cimetière de Pheasant Wood à Fromelles par des touristes britanniques

“Raconter les histoires qui forgent le territoire”

Raconter les histoires des hommes qui forgent les territoires
Utiliser les contenus pour la presse sur les réseaux sociaux

 

Si vous ne disposez pas de blog et c’était le cas, il existe des outils en ligne tels que Adobe Spark qui proposent des templates très simples d’utilisation. De plus, leur partage sur les Réseaux Sociaux sont adaptés et visuellement responsive. L’art de communiquer sur ces réseaux réside à cibler des groupes sur le sujet.

S’investir dans des groupes Facebook ciblés

 

Et sur la thématique de la Grande Guerre et du tourisme de mémoire, il y en a pléthores. Il suffit de faire des recherches sur les bons mots-clés et ces groupes s’ouvrent à vous. A vous de prendre votre arme en patience et de vous inscrire, vous investir pour entamer le dialogue. Ces groupes même s’ils comptent moins de « followers » que votre page Facebook sont très ciblés et touchent les bonnes personnes. Et tant qu’à être sur les Réseaux, autant entrer en contact avec des musées qui traitent du même sujet. C’est ainsi qu’après avoir contacté le Tank Museum à Bovington, le partage d’une des vidéos a atteint plus de 12.000 vues en 24h : des fans de ce musée, qui traite de l’histoires des tanks. Comme Deborah.

Décupler les contenus

Créer du contenu c’est proposer différentes formes. Ne vous limitez pas au texte. Interviewer des personnes permet de créer des podcasts, des vidéos, des photos et bien sûr du texte. Diffuser ce contenu sur différentes plateformes telles que Youtube, Facebook, Twitter ou Instagram renforce votre stratégie d’acquisition. Et grâce aux relations presse et aux articles des journalistes, la plupart des médias sont online, vous obtenez des backlinks de référence qui contribuent à votre notoriété et optimise votre référencement naturel.

 

Résultat d’une campagne de RP 2.0

 

Cette campagne a permis de toucher plus de 11 millions de lecteurs dans la presse. Parmi les médias, on citera The Daily Mail, The Daily Telegraph, The Sun, The Express, The  BBC Online mais aussi des magazines ciblés tels que Britain At War. En radio, plusieurs sujets diffusés sur la BBC à Nottingham, Cambridge et en national. La TV, la BBC et Channel 4 ont consacré des sujets. Cela représente 376 millions de téléspectateurs. En ligne, les Sparks ont atteint 20.000 lecteurs, les réseaux Sociaux tels que Facebook ont cumulé des taux d’engagement de 15 % et sur Youtube, les vidéos ont atteint plus de 5.000 vues s’additionnant aux publications Facebook.

Consécration, le Cambrai Tank fut nominé pour le meilleur projet Européen par la British Guild of Travel Writers. Le trophée à traversé la Manche et séjourne maintenant au Cambrai Tank 1917.

Vous souhaitez développer votre présence sur le marché britannique (ou en France), retrouvez nos prestations de contenu.

L'association de journalistes du tourisme a récompensé le Cambrai Tnak pour sa campagne de communication

Le Blog de l'Entente Cordiale

Retrouvez tous nos conseils et contenus basés sur notre expérience dans notre blog dédié au digital et aux tendances de marchés.

C’est la gronde chez les entrepreneurs du tourisme de mémoire.

A Ypres les Belges défilent contre la stupidité des tests PCR !   Nos voisins belges manifestent contre l’obligation de devoir faire un test PCR pour les touristes britanniques. Bien que les règles ont été allégé le 8 août, plus de quarantaine à respecter pour...

Tourisme: La clientèle britannique a fait cruellement défaut cet été

« Ça ne peut pas être pire ». Qu’envisagent les professionnels du tourisme ? La présence des touristes britanniques s’étiole depuis la crise de la Covid 19. Pourtant ils représentent normalement une part significative de la clientèle en Hauts-de-France et dans...

“Welcome back” : dès dimanche les britanniques pourront fouler le sol français sans quarantaine.

Nous souhaitons la bienvenue aux touristes britanniques   La nouvelle est tombée hier soir alors que la décision était prévue ce jour. En écoutant la BBC Radio 4 aux informations de 22.00h GMT, la journaliste annonce « une grande nouvelle pour la levée de la...

Tourisme: “L’effet Champagne”

Covid-19 : Les britanniques seront les premiers à reprendre une vie normale. Et à voyager…« J’ose espérer et croire que nous nous engageons vers la voie unique de la liberté ». quand Boris Johnson a prononcé ces mots le 22 février à 18h devant la House of Commons, les...

Brexit: quel impact sur le tourisme en France ?

Certains clament que les touristes britanniques, c’est fini… Pour d’autres, le Brexit pourrait renforcer l’européanisme et les inciter à venir plus souvent dans l’hexagone.

Parlez-nous de vous

Que pouvons-nous faire pour vous ?

Protection des données

Newsletter

Partagez sur les réseaux

Vous trouvez cet article intéressant, partagez le avec votre entourage.