Création ou refonte d’un site Internet.

Posez-vous les bonnes questions.

Une image se doit dd'être accompagnée d'une transcription textuelle

Le tourisme, c’est l’hédonisme alors on comprend que pour un site web d’une destination touristique, renvoyer une belle image à ses prospects est essentielle. Le voyage c’est le rêve, c’est faire un break, des expériences partagées que l’on souhaite inoubliables pour ses visiteurs… Et là je vous rejoins totalement. Mais avant de vous lancer tête baissée, prenez du recul et lancez-vous dans un exercice utile pour faire murir votre projet. Encore mieux, faites appel à un consultant en marketing digital pour vous accompagner. 

Selon le modèle AIDA, le consommateur passe par quatre phases avant de concrétiser son achat. Il vous faudra capter son Attention, susciter l’Intérêt, engendrer le Désir et inciter à l’Action. Une belle mise en page (et encore c’est un critère subjectif) contribue à l’attractivité de votre site Internet mais avant de se lancer dans la création ou la refonte d’un site, n’oubliez pas que Google n’a pas d’yeux.

Et pourquoi toujours Google ? Car il représente plus de 90 % des recherches alors si vous comptez sur une recherche directe c’est-à-dire « le nom de votre site » sans prendre en compte les impératifs en termes de technique, de contenu et d’UX,  vous perdrez un trafic significatif.

Faire appel à un AMO

Pour faire les yeux doux à Google, il faut respecter un nombre de règles qu’il vaut mieux anticiper. En tant qu’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage, je peux vous aider à les définir dans un cahier des charges tout ayant des exigences en termes de qualité web, notamment celles d’Opquast, dont je suis certifiée. 

Pourquoi faire un cahier des charges ? 

C’est une étape essentielle qui vous permettra de vous poser les bonnes questions et de prendre du recul. A son issue, ce document de travail vous permettra de sélectionner la bonne agence qui développera votre site Internet. Donneriez-vous 10.000 euros à quelqu’un en lui disant, « trouve-moi une belle voiture » ? Inutile d’y répondre et pourtant quand il s’agit de site Internet, ça arrive. Alors avant de signer un contrat les yeux fermés, autant élaborer un document de travail garant de la qualité future de votre site. Cette base vous permettra de collecter des devis selon vos exigences et d’obtenir le résultat attendu. Et vous pourriez même être surpris par la réponse de certaines agences. Récemment, l’une d’entre elles a répondu « s’il faut coder en html et css, nous ne savons pas le faire ». A cela je répondrai « changez de métier ». Et oui, un cahier des charges fera le tri entre les développeurs et … (je vous laisse le soin de remplir les pointillés)

Un assistance à maîtrise d'ouvrage accompagne l'entreprise dans un projet de A à Z

Quel est le contenu d’un cahier des charges ?

Un cahier des charges pour la création d’un site web comprend plusieurs étapes :

 

  • Votre identité et votre stratégie. Il reprend votre raison d’être, le pourquoi de la création du site Internet. Quel est son objectif et quelle est votre stratégie marketing ? Quelles sont vos cibles de clientèle, vous pourrez être amené à décrire vos personas. Vous devrez bien réfléchir à toutes ces questions. Oui on est loin du beau.
  • Un benchmark de la concurrence : observer ce que fait votre voisin peut vous inspirer ou au contraire vous dire que vous ne voulez surtout pas commettre les mêmes erreurs. Il permet aussi d’assoir son positionnement et de se différencier.
  • Votre charte graphique : vous ferez entrer l’agence dans votre univers afin qu’il définisse les maquettes les plus adaptés.
  • Les exigences techniques et fonctionnelles.  D’un point de vue technique, elles passent en revue le code, l’hébergement (mutualisé ou dédié), la sécurité, la vitesse de chargement, les redirections 301, les optimisations SEO… Excusez-moi pour le jargon, mais c’est bien pour ça que je suis utile en tant qu’AMO. Je ne vous laisserai pas sur la touche et vous expliquerai pourquoi c’est important …. L’aspect fonctionnel s’intéressera aux contours du projet et aux fonctionnalités attendus pour répondre à sa finalité. Il reprendra concrètement la navigation, les pages d’atterissage et de destination, et s’intéressera au parcours utilisateur. Cette partie proposera une arborescence du site et quelques wireframes. Lors de cette étape, vous vous demanderez ce que vous souhaitez que vos utilisateurs fassent sur votre site, quels sont les différents chemins à parcourir avant d’atteindre l’objectif final. Souhaitez-vous proposer une newsletter, une galerie de photos, un blog …. ?
  • Les prestations attendues : vous y détaillerez ce que vous souhaitez que l’agence développe : hébergement, achat du nom de domaine, les maquettes, l’intégration du contenu, la reprise de données….
arborescence d'un site Internet

Cahier des charges, garant de qualité

Finalement, votre cahier des charges (même si son nom n’est pas très sexy, j’en conviens) est votre assurance qualité. C’est une base de travail, une référence qui vous couvre également en cas de litige avec l’agence. Ce document est la pierre angulaire de votre site Internet. C’est un document word, certes il n’a pas vocation à être beau … Mais en fait, pourquoi ça fait une belle jambe à Google ? Parce que lui et ses petits robots, vont scruter l’aspect technique de votre site, votre contenu (textuel, par exemple si vous mettez une belle image sans transcription textuelle ça ne va pas l’aider… hein ? ) mais également son aspect fonctionnel. Et oui, si des liens sont cassés, si vos internautes n’utilisent pas les fonctions, vos pages ne seront pas bien indexées.

 

Et si finalement vous vous dites après la lecture de cet article, « Je ne comprends rien à ton charabia » C’est bien pour ça que j’interviens et que je vous aide à rédiger votre cahier des charges.  Vous pourrez ainsi mettre en concurrence des prestataires et pourrez jauger de la qualité et de la compréhension du développement attendu. Et peut-être que vous arrêterez de confier votre projet à la même agence, par habitude et facilité, tout en faisant des économies. Elle est pas belle la vie ?

 

Vous êtes en pleine réflexion sur votre site Internet, prenez contact pour en discuter.

Plus de lecture

Parcourez nos articles … Nous partageons dans le Blog de l’Entente Cordiale nos expériences.

N’hésitez pas à partager.

C’est la gronde chez les entrepreneurs du tourisme de mémoire.

A Ypres les Belges défilent contre la stupidité des tests PCR !   Nos voisins belges manifestent contre l’obligation de devoir faire un test PCR pour les touristes britanniques. Bien que les règles ont été allégé le 8 août, plus de quarantaine à respecter pour...

Tourisme: La clientèle britannique a fait cruellement défaut cet été

« Ça ne peut pas être pire ». Qu’envisagent les professionnels du tourisme ? La présence des touristes britanniques s’étiole depuis la crise de la Covid 19. Pourtant ils représentent normalement une part significative de la clientèle en Hauts-de-France et dans...

“Welcome back” : dès dimanche les britanniques pourront fouler le sol français sans quarantaine.

Nous souhaitons la bienvenue aux touristes britanniques   La nouvelle est tombée hier soir alors que la décision était prévue ce jour. En écoutant la BBC Radio 4 aux informations de 22.00h GMT, la journaliste annonce « une grande nouvelle pour la levée de la...

Tourisme: “L’effet Champagne”

Covid-19 : Les britanniques seront les premiers à reprendre une vie normale. Et à voyager…« J’ose espérer et croire que nous nous engageons vers la voie unique de la liberté ». quand Boris Johnson a prononcé ces mots le 22 février à 18h devant la House of Commons, les...

Brexit: quel impact sur le tourisme en France ?

Certains clament que les touristes britanniques, c’est fini… Pour d’autres, le Brexit pourrait renforcer l’européanisme et les inciter à venir plus souvent dans l’hexagone.

Parlez-nous de vous

Que pouvons-nous faire pour vous ?

Protection des données

Newsletter

Partagez sur les réseaux

Vous trouvez cet article intéressant, partagez le avec votre entourage.